Le panier est vide

LOGIN

L'achillée millefeuille

Il y a des plantes qu’on connaît presque sans le savoir et qu’on ne peut encore tout à fait reconnaître ni nommer. Par exemple, l’achillée millefeuille, une petite plante très commune de nos talus et nos pelouses.

Lire la suite

Le mélilot blanc

Le mélilot blanc est une plante de la grande famille des fabacées (comme le pois, la vesce, la luzerne, le lotier, le lupin, le trèfle etc…).

Cette légumineuse mérite tout notre attention car elle extrêmement mellifère. C’est même une des reines dans sa catégorie. Sa dénomination latine est évocatrice : « melilotus albus » signifie « lotier à miel » !

Lire la suite

La vipérine commune

La vipérine commune (lat. : echium vulgare) est une plante bisannuelle aux jolies fleurs d’un bleu profond (teintées de rose quand elles éclosent). Cette plante herbacée est particulièrement adaptée aux milieux secs et rocailleux. On la dit « xérophile » c’est-à-dire qu’elle apprécie les environnements pauvres en eau. Cela étant, elle a su coloniser graduellement toutes sortes de zones même plus fraiches. C’est ainsi qu’on la retrouve partout en Europe, au nord comme au sud et même, plus étonnant encore, sur les 4 autres continents, c’est dire si elle est volontaire cette demoiselle…

Lire la suite

Sauvegarde du Poirier Sauvage

Le POIRIER SAUVAGE (Pyrus pyraster ; illustration Laurent Francini) était jadis abondant en Europe mais sa population a diminué au fil des siècles au profit des poiriers communs (Pyrus communis) dont les fruits étaient plus savoureux. On ne connait pas précisément et avec certitude l’origine géographique du Poirier commun (Asie probablement) mais on observe, dès l’antiquité, le développement de ce dernier (par greffage, croisement, importation) au dépens du Poirier sauvage.

Lire la suite

Le lamier pourpre

Le lamier pourpre ou l’ortie rouge (lat. : lamium purpureum) est une de ces plantes sauvages annuelles précoces qui égaye nos prairies de printemps. « Mauvaises herbes » diront certains, il a pourtant son utilité pour les insectes butineurs qui recherchent les premières fleurs de l’année.

Lire la suite

Le coquelicot, le Roi des fleurs sauvages

Le coquelicot (lat.: papaver rhoeas) est probablement la fleur messicole qui a le mieux résisté à l'expansion de notre société moderne. D'allure fragile, ce "maquisard" défend pourtant fièrement son territoire depuis le néolithique où il fut introduit en même temps que la céréale.

Lire la suite

L'ortie

L’ortie est une plante hôte pour plusieurs espèces de papillons. Elle est même essentielle pour certains d’entre eux comme le vulcain (Vanessa atalanta ), le paon-de-jour (Inachis io), la petite tortue (Aglais urticae), le Robert-le-diable (Polygonia c-album) et la carte géographique (Arashnia levana) … sans oublier la belle-dame (Vanessa cardui).

Lire la suite

Le lotier corniculé

Le lotier corniculé (lat.: lotus corniculatus) est une légumineuse très courante dans nos contrées.
Cette mignonne petite plante fourragère est appréciée par les abeilles pour son nectar.

Lire la suite

La tanaisie

La crise des œufs contaminés au Fipronil nous rappelle que la nature est là, à portée de main, avec des solutions biologiques qui préservent notre santé et celle de nos animaux d'élevage.
La tanaisie (lat.: tanacetum vulgare) fait partie de ces plantes précieuses. De la grande famille des astéracées, elle est utilisée dans les poulaillers contre les parasites tels que tiques, puces, punaises ou encore...poux rouges.

Lire la suite

La salicaire commune

Connaissez-vous cette plante? On la trouve sur les bords de chemins, dans les fossés humides ou sur les berges de rivières. Elle est utilisée depuis le XVIIIème siècle pour ses vertus médicinales: contre les diarrhées ou la dysenterie (son autre nom est l' "herbe aux coliques") mais également comme plante cicatrisante.
Bien présente en Europe, elle est malheureusement devenue invasive en Australie et en Amérique.

Lire la suite

Plus d'articles...